L’optimisme

L’optimisme désigne, chez l’être humain, un état d’esprit qui perçoit le monde de manière positive.

Une personne optimiste a tendance à voir « le bon côté des choses », à penser du bien des gens, et considère que des évènements, même fâcheux, prendront quoi qu’il arrive une tournure positive en fin de compte.

L’optimisme est un sentiment positif en tant que moteur de l’initiative.

Les optimistes

Les optimistes bénéficient grandement de leur perception de la vie et des évènements

  • Ils entretiennent une bonne estime d’eux-mêmes

  • Ils sont plus satisfaits de leurs relations et de leur vie

  • Ils réussissent mieux dans tous les domaines de leur vie

  • Ils sont plus nombreux à s’estimer heureux

  • Ils sont bien moins nombreux à être confrontés à la dépression

  • Ils sont nettement moins stressés

  • Ils sont naturellement plus sereins et confiants

  • Ils sont plus actifs, plus enclin à entreprendre

Comment devenir optimiste ?

  • Cesser de ruminer le passé

Il s’agit de se servir des expériences passées afin de penser à ce qui pourrait être fait pour que les choses se passent mieux à l’avenir.

  • Reconnaître sa responsabilité dans les évènements heureux

Les optimistes pensent qu’ils réussissent grâce à des qualités et talents permanents et non grâce à des causes externes.

  • Se distancer des évènements malheureux

Les optimistes remettent en cause une stratégie, un état d’esprit, et non leur valeur personnelle pour expliquer un évènement négatif.

  • Exploiter ses talents

Qualités et talents qui ont participé à une réussite pour voir en quoi ils peuvent aider pour développer de nouveaux projets.

  • Développer un regard positif sur le monde

Choisir de préférer les aspects positifs des personnes et des événements ne signifie pas choisir le déni de leurs défauts. 

  • Remplacer les pensées négatives

Transformer ces pensées en un discours plus objectif qui permet de rendre plus réalisable les objectifs.

  • Se débarrasser des convictions limitantes

Les convictions limitantes sont des certitudes que nous développons en généralisant des expériences négatives. Elles sont souvent à l’origine d’attitudes pessimistes.

Le cercle vertueux

Ce sont les raisons personnelles et permanentes avancées en guise d’explications des échecs, comme « je suis stupide », « je n’ai pas de chance », qui font le lit du pessimisme.

Cultiver l’optimisme, c’est d’abord remettre en cause les pensées dévalorisantes : c’est une sorte de cercle vertueux.

« Quand l’on a un état d’esprit positif, notre capacité à rebondir se fait jour ».

Cela entraîne des expériences positives qui vont à leur tour développer l’optimisme. 

« Si la vie semble sourire aux optimistes, c’est qu’au lieu de se morfondre, ils agissent avec la conviction que leurs efforts seront utiles ».

Face à une difficulté, celui qui s’obstine aura évidemment plus de chances de gagner que celui qui baisse les bras.

Rejoignez la communauté des

Professionnels de la formation

Retrouvez des articles similaires à celui-ci :

Questiologie ; Inbound Marketing ; Storytelling

L'article vous a plu ? Faites-le nous savoir

Articles associés

Le brainwriting

Le Brainwriting est une variante du Brainstorming. Il facilite les processus d’innovation et stimulant la créativité. La méthode 635 (6 personnes – 3 idées –…

Le brainstorming

Le brainstorming, appelé également remue-méninges, est une technique de résolution créative de problème sous la direction d’un animateur. C’est plus spécifiquement une réunion informelle de…