🍪 Nous utilisons des cookies pour personnaliser votre expérience sur ce site

Gérer les cookies enregistrés :

En plus des cookies nécessaires au bon fonctionnement du site, vous pouvez sélectionner les types de cookies.


Le brainwriting

Le brainstorming

La méthode Philips 6/6

La méthode Philips 6/6
La méthode Philips 6/6
Technique d'animation dynamique et productive, la méthode dite "Philips 6x6" est particulièrement efficace pour mener une réflexion collective en grands groupes. Cette démarche permet à chacun de s'exprimer tout en favorisant l'émulation et l'intelligence collective. Cette technique de travail en groupe a été mis au point en 1948 par J. Donald Phillips, ancien professeur d’éducation des adultes au Collège d’Etat du Michigan.


La méthode Philips 6/6
La méthode Philips 6/6

Les objectifs de la méthode Philips 6/6 

• Faire émerger des idées, produire des solutions.
• Échanger, partager des expériences.
• Analyser, prendre du recul.
• Favoriser le travail d’équipe : décider.

Comment mettre en place le brainwriting Pourquoi utiliser le Philips 6x6 ?

·        produire une réflexion rapide et constructive autour d'une problématique donnée : écoute active , prise de parole, argumentation et négociation seront de mise.
·         permettre à chaque membre de chaque groupe de s'exprimer sur un sujet donné et de réfléchir collectivement  (avis sur une question donnée, analyse d'un rapport, analyse des diverses solutions proposées face à un problème posé, etc.).
·         faire émerger des questions quant à un sujet particulier, initier un débat en groupes.
 

Les conditions et déroulement :

·        1 animateur de séance - ou président - qui structure les groupes, énonce les différentes questions et veille au respect du temps alloué à chaque séquence de travail. Les qualités requises pour un tel rôle d'animation sont : 1 excellente aptitude à la communication orale , 1 neutralité à toute épreuve, 1 bonne maîtrise du temps, 1 gestion optimale des échanges et des prises de parole.
·         Dans chaque groupe, 1 rapporteur est désigné afin de prendre des notes tout au long des échanges entre les membres présents à sa table et les synthétiser pour ensuite les présenter à tous les autres participants. Les rapporteurs peuvent également être amenés à commenter les synthèses des autres groupes à l'issue de leur présentation. Les qualités nécessaires à ce rôle : écoute active, esprit de synthèse, maîtrise de la présentation orale, etc.
·         1 paperboard et/ou rétroprojecteur sur lequel chaque groupe pourra présenter ses productions.
·         6 tables avec 6 chaises chacune.
Nécessite de la part de la personne qui gère les débats un sens aigu de régulation des échanges et de maîtrise du temps (de façon à permettre l’expression de chacun des six groupes).

Le rôle du formateur :

 Avant : - Identifier les thématiques si elles ne sont pas choisies en groupe.
- Déterminer les règles de fonctionnement : moyen de faire des groupes, organisation de la prise de parole en sous-groupe, choix du rapporteur...
 
Pendant : - Présenter les thématiques et la production attendue.
- Faire des groupes. - Gérer l’alternance des phases de travail et le timing.
- Donner la parole aux rapporteurs.
- Noter les propositions des groupes, les reformuler et les synthétiser.
- Veiller à ce que chacun puisse prendre la parole dans les sous-groupes.
 
Après : - Synthétiser, reformuler et structurer les idées proposées par les différents groupes.

Avantages

Cette technique est une des meilleures pour interroger un groupe de moyenne importance.
- Elle permet à l'animateur de faire émerger des questions suscitées par le thème et de les soumettre aux autres participants et à l'expert.
- Elle permet aussi de réaliser un travail de groupe lorsqu'on ne dispose que d'une grande salle.
 
La méthode Philips 6x6 permet de faire travailler un groupe composé de nombreuses personnes sur des problématiques ou sujets précis de manière efficace en créant des échanges organisés, cadrés et constructifs. 
Là où il serait peu productif de demander à une salle entière son avis sur un sujet posé sans plus de méthodologie, le Philips 6x6 apporte le cadre nécessaire à des échanges brefs et constructifs. Il permet de mettre l' intelligence collective au service d'une problématique donnée.
La démarche offre l'avantage de débats rapides et productifs.

Variantes

Séance tournante
 
Après discussion au sein de chaque groupe de 6, les rapporteurs, au lieu de synthétiser ce qui a été échangé au sein de leur propre groupe devant toute l'assemblée, changent de groupe et présentent chacun leur synthèse à leur nouveau groupe.
Un rapporteur pour ce nouveau groupe ainsi constitué est nommé et les échanges repartent, basés sur ladite synthèse.
Au bout des 6 minutes, à nouveau les rapporteurs changent de table et exposent leur synthèse.
Les débats reprennent avec la nomination d'un nouveau rapporteur pour 6 minutes au bout desquelles le changement de groupe s'effectue à nouveau.
Et ainsi de suite jusqu'à ce que tout le monde ait revêtu le costume de rapporteur et changé de table une fois. L'animateur présente ensuite la synthèse générale de la session. Cette variante permet de recueillir l'avis de tous sur un sujet particulier.
 
 
Séance debout

Il est possible de tenir une telle séance debout autour de 6 paperboards ou panneaux, chacun posant une problématique spécifique . Chaque groupe de 6 personnes passe d'un paperboard à l'autre, découvre les notes des groupes précédents (synthèse notée par le rapporteur) et note les résultats de sa propre réflexion ou complète celles menées par les autres groupes.
L'animateur fait ensuite le tour des paperboards et propose une synthèse générale des différents débats.
 

Conclusion

En résumé, il faut …  

 - Veiller à ce que le rapporteur puisse gérer les échanges et synthétiser les propositions.
-  Veiller à ce que chacun puisse s’exprimer dans le sous-groupe.
-  Veiller au respect du timing et du temps de parole de chacun. 
 
signature
Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires

Le brainwriting

Le brainstorming