🍪 Nous utilisons des cookies pour personnaliser votre expérience sur ce site

Gérer les cookies enregistrés :

En plus des cookies nécessaires au bon fonctionnement du site, vous pouvez sélectionner les types de cookies.


Les pédagogies de demain

L'adaptative Learning

La réalité virtuelle en Formation

La réalité virtuelle en formation
La réalité virtuelle en formation

En ce monde dans lequel nous vivons, il faut être capable de se former pour s’adapter aux évolutions des postes de travail, mais également à celles du marché du travail. C’est d’autant plus vital quand on sait que la majorité des emplois du futur n’existent pas aujourd’hui. Ce sont les conclusions d’un rapport de Dell et l’institut pour le futur, qui affirme que 85% des emplois de 2030 n’existent pas encore.


La réalité virtuelle
La réalité virtuelle

Pourquoi utiliser la réalité virtuelle ?

Utilisée très largement en marketing ou dans l’événementiel, la réalité virtuelle n’a plus vraiment besoin de faire ses preuves au niveau technique : c’est une technologie mature qui se diffuse rapidement et dont le marché est appelé à augmenter de manière exponentielle si on en croit la courbe de croissance actuelle. Dans le monde de l’entreprise, il convient d’identifier les cas pertinents d’utilisation afin d’en tirer le meilleur parti.  

Une étude réalisée par Google peut nous indiquer une direction intéressante à prendre afin d’intégrer intelligemment la réalité virtuelle en entreprise : celle de la formation. En effet Google, via Daylab (son laboratoire dédié à la réalité virtuelle) a mené une étude visant à déterminer si une formation en réalité virtuelle était plus efficace qu’une formation classique basée essentiellement sur des vidéos. Les résultats ont montré l’apport que pouvait avoir la réalité virtuelle dans le processus d’apprentissage. 

De manière générale, tous les métiers techniques peuvent bénéficier grandement de l’irruption de la réalité virtuelle en formation. Les opérations complexes ou d’une grande technicité peuvent être répétées autant de fois que nécessaire, sans mettre en danger les collaborateurs. La réalité virtuelle offre aussi des possibilités dans le domaine des formations comportementales : une entreprise comme Walmart l’utilise déjà dans la formation de certains de ses vendeurs, pour leur apprendre à gérer des situations particulières avec les clients. Les formations dispensées à travers cet outil développent leur savoir-faire mais surtout leur savoir-être, indispensable aux métiers de services. La tendance semble d’ailleurs se diffuser : plus récemment, c’est UPS qui a déclaré vouloir faire usage, dès la rentrée 2017

Exemples d’utilisation de la réalité virtuelle en formation :

Thales

En France, on retrouve Thales, qui, pour un outil d’aide à la maintenance d’une armoire électrique installée sur les frégates, propose un outil de formation en réalité virtuelle. Réalisé par Artefacto, celui-ci permet à l’opérateur de suivre un tutoriel interactif et immersif. Il se retrouve alors plongé dans la pièce du navire et procède aux diverses opérations nécessaire au bon fonctionnement de l’armoire électrique. Le dispositif fonctionne sur les casques de réalité virtuelle HTC Vive et Oculus Rift, permettant une parfaite interactivité de l’opérateur grâce aux contrôleurs.

Manpower

Certaines organisations ont, quant à elles, misé sur l’immersion totale dans les conditions du terrain et la scénarisation. C’est le cas du groupe de recrutement Manpower, qui utilise la réalité virtuelle comme outil de prévention des risques sur les chantiers, en simulant des accidents grave. Il s’agit d’un outil immersif qui reproduit fidèlement le lieu de travail en y ajoutant des incidents scénarisés. L’opérateur, plongé dans l’environnement de travail, vit alors des scènes d’accidents et apprend à les gérer le mieux possible en suivant les procédures indiquées. Le but pour Manpower est ici d’envoyer ses salariés en toute sécurité sur les chantiers et qu’ils puissent adopter les bons gestes en cas de problème grave. Le système est développé sur Samsung Gear VR, un casque fonctionnant grâce à un smartphone Samsung.

Pôle Emploi

Dans un tout autre registre, Pôle emploi déploie en ce moment même des dispositifs en réalité virtuelle afin de faire tester des métiers grâce à l’immersion. Le but est ici de présenter des métiers et limiter la perte de temps. Équipé d’un casque VR, de manettes et d’écouteurs, l’utilisateur se voit immerger sur le lieu de travail. Il peut alors découvrir de nouveau métiers et éventuellement savoir si le type de poste lui convient. C’est un vrai gain de temps dans l’orientation des demandeurs d’emplois.
 

Avantages :

Accélérer la formation, en favorisant la rétention de l’information via un apprentissage par la pratique.

Évaluer vos collaborateurs, grâce à une analyse en temps réel.

Former en continu, toute l’année, autant de collaborateurs que souhaité, sans immobiliser de matériel.

Homogénéiser les bonnes pratiques au sein de votre organisation, d’un site à l’autre.

Rendre vos formations plus ludiques, parce qu’on apprend bien mieux en s’amusant ! 

Conclusion

La réalité virtuelle dans la formation n’en est qu’à ses débuts et les finalités applicatives se multiplient chaque jour. La scénarisation et l’immersion permettent une infinité de possibilité et permettent de gagner un temps précieux dans la formation, la qualification ou la recherche d’emploi. A l’avenir, on peut espérer que la réalité virtuelle fera partie du processus de formation, faisant le lien entre la théorie et la pratique.
 
signature
Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires

Les pédagogies de demain

L'adaptative Learning