🍪 Nous utilisons des cookies pour personnaliser votre expérience sur ce site

Gérer les cookies enregistrés :

En plus des cookies nécessaires au bon fonctionnement du site, vous pouvez sélectionner les types de cookies.


Les différents types de mémoire

La digitalisation de la formation

Recruter un alternant en 2021

Recruter un alternant en 2021
Recruter un alternant en 2021
Le contrat d’apprentissage engendre des coûts de recrutement spécifiques pour l’employeur qui différent d’un contrat de travail « classique ».
C’est un contrat de travail qui alterne enseignement théorique dans un organisme de formation et mise en pratique au sein de l’entreprise. Il permet à l’employeur de former un salarié à ses métiers en vue d’une embauche.
Ouvert aux jeunes de 16 à 30 ans (29 ans révolus), l’apprentissage est un moyen pour l’entreprise de faire face à des difficultés de recrutement et de répondre à un besoin de main d’œuvre qualifiée.
En contrepartie, le recrutement d’un salarié en contrat d’apprentissage engendre des coûts à évaluer par l’entreprise au regard de ses objectifs de développement.
Recruter un alternant en 2021
Recruter un alternant en 2021

Introduction

Suite à la crise sanitaire, la recherche d’un établissement d’accueil pour les alternants est devenue plus complexe, et une source de stress pour ces étudiants.
En raison des règles sanitaires, de nombreuses entreprises qui auparavant pouvaient accueillir des alternants, ont dû exceptionnellement arrêter cette pratique en 2020, notamment par manque de moyens.
Pour autant, en 2021, les alternants sont devenus un moyen de relancer l’économie grâce aux mesures prises par l’état.

Pourquoi prendre un alternant ?

L’État agit pour soutenir les apprentis sans contrat.
Qui dit Covid-19, dit aussi des conditions de travail différentes et un recours au distanciel qui a fortement augmenté. L’apprentissage en télétravail est devenu courant et l’hybridation des formations est en pleine expansion, notamment à travers le développement de travaux pratiques virtuels, promis à un bel avenir car ils permettent une extension presque infinie de l’appréhension d’un geste technique. Le coût contrat est enfin majoré dans la limite de 4 000 euros pour les apprentis reconnus travailleurs handicapés.

Une aide exceptionnelle

Une aide exceptionnelle de l’état de 5 000 € ou 8 000 € est accordée selon des conditions d'âge et d'effectifs. Elle pourra également être demandée lors de la 2e année du contrat à partir de juillet 2021.
Selon la ministre du travail : "Les entreprises de plus de 250 salariés pourront accéder à l'aide à condition de satisfaire à l'obligation légale de compter 5% d'alternants parmi leurs effectifs salariés".
Recruter et former un alternant comporte également un autre avantage. En effet, c’est lui offrir la possibilité d’acquérir des compétences professionnelles et pour, à long terme, en faire un collaborateur efficace et dynamique.
Un alternant peut offrir des résultats majeurs.
Et puisque l’étudiant est payé avec l’aide de l’état, vous n’avez rien à débourser.

Les avantages de l'apprentissage

L'apprentissage permet non seulement d’obtenir des diplômes, des titres ou des certifications professionnelles identiques à ceux obtenus par la voie classique, mais aussi d’être rémunéré et d’acquérir de l’expérience professionnelle. À tel point que de nombreux jeunes préfèrent opter pour des études en alternance plutôt que des études par la voie classique qui incluent la réalisation d’un stage. C’est un vrai plus sur un CV si le jeune doit se mettre en quête d’un emploi à l’issue de son contrat d’apprentissagePour un employeur, la personne formée en alternance est tout de suite efficace. Il arrive même très fréquemment que l’entreprise ayant recruté un alternant en CDD l’embauche en CDI une fois son diplôme en poche. Outre un salaire, le jeune bénéficie d’une formation gratuite, principalement prise en charge par l’employeur et les pouvoirs publics.

Charges sociales du contrat d'apprentissage

Suite aux réformes de la loi « Avenir professionnel », l’ancien dispositif d’exonération des cotisations sociales patronales applicable au contrat d’apprentissage a été supprimé à compter du 01 janvier 2019.
Le dispositif de réduction générale renforcée des cotisations patronales sur les salaires s’applique désormais au contrat d’apprentissage. Le salaire d’un apprenti fait également toujours l’objet d’une exonération de cotisations salariales.
Les cotisations salariales applicables sont désormais calculées sur le montant réel de la rémunération (et non plus sur une base forfaitaire comme auparavant) et seule la part de rémunération n’excédant pas 79% du Smic (1 216,14€ au 01 janvier 2020) est désormais totalement exonérée de cotisations.

Aide à l'embauche d'un travailleur handicapé

L’Agefiph propose une aide à la signature d’un contrat en alternance à destination des employeurs de travailleurs handicapés. Cette aide touche le recrutement en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation, et son montant varie suivant la durée du contrat signé.
Cette aide s’adresse à toute entreprise qui recrute une personne handicapée pour une durée minimum de 6 mois en contrat d’alternance. La durée hebdomadaire de travail du salarié doit être au moins égale à 24 heures (sauf dérogation légale ou conventionnelle permettant de la ramener à 16 heures minimales hebdomadaires).
En contrat d’apprentissage, le montant maximum de l’aide s’élève au maximum à 3000 €, proratisé en fonction de la durée du contrat de travail et à compter du 6ème mois de son exécution.
L’aide peuvent être prolongées en cas de redoublement ou de mention complémentaire et est renouvelable en cas de préparation par l’alternant d’une qualification d’un niveau supérieur. Elle est cumulable avec les autres aides de l’Agefiph et les aides à l’emploi et à l’insertion professionnelle délivrées par l’Etat ou les Régions.
signature
Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires

Les différents types de mémoire

La digitalisation de la formation